Summer 2018, here I come!

Vous tenez bon. Voici la 3ème semaine et les Saintes Glaces sont derrières nous, ouf…

Si vous avez suivi ce programme, vous devriez commencer à sentir un renforcement général du haut du corps. C’est très bien et permettra d’attaquer de manière plus approfondie le gainage. Bien souvent, on néglige le haut du corps, surtout vous mesdames, parce qu’on n’a pas envie d’être musclé. Mais en ayant un haut du corps tonique, cela permet de travailler plus en profondeur les muscles du tronc.

Concernant la nutrition, l’idée à ce stade est de constater que d’une manière générale, nous mangeons beaucoup trop de “féculents”. Globalement, c’est une habitude que nous avons prise mais cela n’apporte pas grand chose à l’organisme. Vous avez probablement constaté que vous n’aviez pas plus faim en fin de compte en limitant ce genre d’aliments. Donc continuons.

Par rapport à l’esprit, j’espère que vous êtes un peu plus dans le moment présent, ou pour le moins, que vous êtes conscient que nous sommes le plus souvent “ailleurs”, que nous ne sommes pas présent à l’instant. L’exercice de la respiration en marchant est un bon moyen de revenir dans l’instant, tout en nous habituant à ralentir notre respirations. Le plus final est d’expirer le plus profondément possible. En effet, c’est le dioxyde de carbone (à contrôler) qui provoque le réflexe respiratoire. Dès lors, plus nous vidons les poumons, plus nous l’évacuons et moins nous avons le besoin de respirer rapidement. C’est un cercle vertueux car en respirant plus lentement, nous inspirons plus profondément et ainsi, oxygénons mieux notre corps, tout en restant plus relâché.

Pour ceux qui nous pas eu le temps, pas de culpabilité, mais encouragez-vous à essayer. Pour les autres, bienvenu dans la semaine 3.

Objectif …. Eté 2018

Semaine 3

Chaque semaine va devenir plus facile à suivre. C’est pourquoi il faut se concentrer sur le côté positif car petit à petit, c’est le côté positif qui va vous motiver à avancer, pas la culpabilité.

Soyons donc positif…

Le corps

La planche

Nous allons donc commencer à travailler plus spécifiquement la tenue du corps. Pour ce faire, je vous propose l’exercice de la planche. Vous allez rester bien droit, les jambes légèrement écartées, sur les coudes et le dos bien droit et en faisant une rétroversion du bassin.

Ensuite, vous allez rentrer le ventre à chaque expiration en tenant bien la région du bassin, en ne la laissant pas s’affaisser. Vous gardez la nuque droit, le regard tourné vers le sol.

Vous pouvez faire ceci à la place de l’exercice pour les triceps. Cela fait donc les appui-faciaux, les abdominaux et la planche.

Mais combien de temps me direz-vous? Eh bien, je vous propose d’associer cet exercice avec celui de l’esprit…

 

 

L’esprit

Voilà l’idée, vous allez lire le texte ci-dessous en faisant la planche. Il s’agit d’un texte de Georges Brassens, Les passantes sur les opportunités manquées. L’idée fondamentale pour cette semaine est que les échecs rencontrés sans avoir rien osé sont encore plus difficiles à vivre, perdre sans avoir rien tenté laisse un goût amer.

 

Je veux dédier ce poème
A toutes les femmes qu'on aime
Pendant quelques instants secrets

A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu'on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu'on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main


Mais si l'on a manqué sa vie
On songe avec un peu d'envie
A tous ces bonheurs entrevus
Aux baisers qu'on n'osa pas prendre
Aux cœurs qui doivent vous attendre
Aux yeux qu'on n'a jamais revus


Alors, aux soirs de lassitude
Tout en peuplant sa solitude
Des fantômes du souvenir
On pleure les lèvres absentes
De toutes ces belles passantes
Que l'on n'a pas su retenir.

 

Et ensuite, apprendre à oser en respectant ces quatre principes:

Accroître sa compétence

Admirer l’audace des autres

Ne pas être trop perfectionniste

Se souvenir que l’échec sans audace fait particulièrement mal.

 

Il est temps d’aller vivre vos aventures.

Faire cela durant toute la semaine.

 

 

 

Nutrition

Cette semaine, j’aimerais que vous commenciez à songer à diminuer l’apport calorique du repas de midi et vous concentrez à limiter au maximum les lipides. Ils sont long à digérer et prennent beaucoup d’énergie, ce qui n’est pas l’idéal au milieu de la journée. Donc mettez l’accent sur les protéines principalement, mais pas uniquement. Si vous avez un coup de fringale vers 16 heures, vous pouvez prendre quelque chose de sucré pour tenir jusqu’au soir et le soir, vous êtes libres de manger ce qui vous plaît, y compris les lipides.

En faisant ainsi, vous éviterez au maximum les coups de pompe du début d’après-midi mais ferez le plein d’énergie jusqu’au soir.

Faire cela durant toute la semaine.

L’aliment de la semaine

L’avocat

L’avocat contribue à vous protéger de problèmes cardiaques, du diabète, il possèderait des propriétés anti-cancer et protectrices du foie.

Longtemps considéré comme riche et gras, il est devenu ce qu’on appelle un superaliment. Son IG (indice glycémique) est très bas (10) et ne contient quasiment pas de sucre. Il calme la faim.

En consommer un demi avec du citron vous évitera de  grignoter entre les repas.

L’avocat est riche en graisse mais ce sont de bonnes graisses, des acides gras mono-insaturés, qui contribuent à entretenir la paroi des artères, contrôler la glycémie, réduire l’hypertension artérielle.

L’avocat contient aussi de la tyrosine, un acide aminé à partir duquel sont élaborées dopamine, et noradrénaline, mélanine. Tout ceci le rendant bon pour le moral, permettant d’accroître la vigilance et la bonne humeur.

Il s’apprête de mille et une façon, avec de la vinaigrette, en salade, en mousse, en guacamole. Mais il sert aussi de liant pour remplacer le beurre dans les pâtes ou les sandwichs.

La musique de la semaine

Pour partir à l’aventure, essayez Survivor – Eye of the tiger

Si vous avez d’autres suggestions n’hésitez pas.

 

Belle semaine!