Depuis maintenant trois semaines, je réfléchis, prends des contacts, avance. Ce projet est passionnant. Je me demande par quel bout le prendre. Commencer par écrire ou photographier, faire des images sous-marines ou des images de paysages ? Si cela ne suffisait pas, il y a les saisons aussi… Laquelle est la plus propice pour quels types de photographie. Je me suis dit que j’allais faire différemment. Il y a deux semaines, j’ai passé trois jours en VTT dans le Jura, sans planification, sans trop réfléchir. Cela a été une très belle expérience. Des moments forts, des paysages sublimes et un parcours VTT assez exigeant. En rentrant, mon idée était faite, j’allais avancer au fur et à mesure des opportunités, accueillir ce projet alors que je le construisais, un travail d’équipe.

Cette photo est donc la première, pourquoi ? Je l’ai prise alors que je me baladais au bord du Lac Léman un soir. Je m’imaginais les endroits à découvrir, les gens à interroger, les plongées à faire pour mener à bien ce projet. Je m’imaginais sur mon vélo en train de suer tout en me réjouissant des pâtes sauce tomate cuitent au grand air à la fin de la journée. Un plat de roi en regard des circonstances. Mon esprit était à mille lieux d’ici et soudainement, je tourne la tête, elle était là. Elle m’attendait patiemment. Furtivement, sans faire de bruit, humblement, discrètement, elle passait. Ne demandant rien, elle s’offrait à moi. Quand je l’ai vu, j’ai su immédiatement ce qu’il me fallait faire. J’ai pris mon appareil, j’ai cadré et l’ai prise en flagrant délit de beauté. Au creux d’un coucher de soleil, je l’ai capturée. Oh, n’ayez crainte, aucune image n’a été blessée durant cette séquence. Elle s’est laissée faire puis, s’est dédoublée pour pouvoir continuer son chemin. Après l’avoir prise, je l’ai regardée passer, s’en aller au loin.

J’ai su qu’elle serait la première, la toute première photo de ce projet. Un mélange de beauté, de clair-obscur, de paysage et de lac. A l’intersection entre le jour et la nuit, entre l’eau et le ciel, flottant entre la sagesse et l’esprit, entre être et savoir. Un moment furtif, un premier moment.

Cette image est la première, elle m’a donné envie d’en faire d’autres.